Le TAKT TIME


Le terme « takt time » (Taktzeit) est d’origine Allemande, ce terme désigne initialement le tempo dans un morceau de musique.

Employé dans le milieu industriel, il correspond à la durée idéale de production calée sur la demande client.

Comment calculer le takt time ?

Le takt time TT se définit par la formule suivante :

Takt time = Temps disponible/nombre d'unités voulues


Exemples :

Un îlot de production travaillant en 3 équipes, chaque équipe travaille 7 heures, la demande moyenne mensuelle est de 25200 pièces.

- 20 jours ouvrés

- Temps quotidien disponible : 1260 minutes

- Demande moyenne quotidienne : 1260 pièces

Takt time = 1260/1000 = 1 minute par produit


Comment utiliser le takt time ?

Dans un premier temps on peut comparer les temps de cycle (machine) ou temps de travail (hommes) au takt time par l’intermédiaire d’un graphique en « bâton ». Cet outil visuel permet d’avoir rapidement une idée des postes goulots.





 Par simple division nous sommes en mesure d'obtenir les données suivantes :

§  Nombre théorique d’opérateurs (en divisant le temps de travail manuel pour faire un produit par le takt time)

§  Nombre théorique de machines ou de postes (en divisant le temps de cycle pour produire une pièce par le takt time


Les Risques liés à une mauvaise utilisation du takt time :

Le takt time induit la notion de lissage. De ce fait il faut être très vigilant concernant les données utilisées dans les calculs !

En effet, est ce que la demande client est stable ? Saisonnière ? Lissée ? 

La réponse à ces questions vous permettra de savoir à quelle période vous devez recalculer le takt time (mesure non figée) et quelles données vous allez prendre en compte dans le calcul de ce takt time (moyenne mensuelle, annuelle)

S’il existe une saisonnalité concernant la demande et que le takt time a été calculé en prenant les données d’une année on peut arriver au paradoxe suivant : une ressource peut sur l’année ne pas se révéler être goulot (on pourrait même prendre la décision de jeter certains équipements en doublons mais l’être sur plusieurs semaines pendant le pic d’activité.


Pour conclure

Le takt time est une mesure clé du Lean car il permet de donner une cible à atteindre afin d’assurer une production au plus juste.

Il doit être manié avec précaution.


En fonction des données utilisés dans le calcul les résultats peuvent être totalement différents et engendrer des décisions diamétralement opposées.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 14 états d'esprit du KAIZEN

Les 5S

Lean management et les 8 gaspillages